Projet rue Grande la monnaie

Catégorie:

Amélioration du cadre de vie, de la transition énergétique et écologique
Lieu d’implantation / rayonnement du projet: 
Quartier Centre
Résumé du projet: 
La rue Grande la Monnaie, du quartier St Mathieu, est une des rues les plus passantes pour les touristes à Perpignan.

Elle relie en effet le Palais des Rois de Majorque au centre ville et au musée Rigaud. Les touristes, en individuels, ou en groupes, qui visitent le Palais des Rois de Majorque, l’empruntent obligatoirement. 112 000 visiteurs pour le Palais (2018). 61 000 pour le musée Rigaud (2018).
On peut estimer qu’une partie de ces touristes visitent les deux sites. Et donc passent obligatoirement par la rue Grande la Monnaie.
Au minima le nombre de touristes empruntant cette rue devrait tourner autour de 20 000 personnes, ce qui est considérable.

Cette rue renvoie pourtant une image négative de la ville, alors que l’église Saint Mathieu restaurée en est riveraine.

Cette image négative est due, en grande partie, aux devantures vides de locaux anciennement commerçants, et aujourd’hui désaffectés.
Tout au long de cette rue, très courte, il y a une dizaine de locaux, qui présentent des grilles en fer closes. Cette enfilade grise de volets renvoie aux touristes l’image d’une ville sinistrée commercialement.

En outre, beaucoup d’anciens habitants du quartier regrettent la perte d’activité de cette rue.

Le projet rue Grande la Monnaie vise à réhabiliter la rue pour ses habitants et ses usagers, et à la transformer en un axe touristique, où les touristes puissent s’y attarder.

Beaucoup de touristes prennent en photo la fresque murale des changeurs en haut de la rue.

La municipalité de Prades, confronté à la même problématique de locaux désaffectés, a fait poser dans les vitrines, des panoramiques photos trompe l’œil, illustrant l’ancienne activité de ces commerces. L’impression visuelle de la rue en est transformée, le caractère de « sinistrose » est gommé.

Le projet consiste à élaborer une signalétique patrimoniale – avec l’accord des propriétaires des locaux - pour redonner sens à cette rue, et donner envie aux touristes de la parcourir, au lieu de la fuir.
Cette signalétique sera sous forme d’affiches plastifiées auto-collantes, en bandes, collées sur les volets commerciaux, ce qui n’empêche pas leur ouverture. Elle se déroulera tout au long de la rue, chaque affiche unique, sur un volet, illustrant le thème principal.
Cette signalétique serait à rafraîchir annuellement, en changeant éventuellement de thème, sous forme de concertation avec les habitants, l’équipe de la crèche et de la maternelle.

Le premier thème, pour lancer le projet, sera l’illustration du premier nom de cette rue (elle a connu pas moins de huit dénominations), la plus ancienne : carrer que va del Pont d’en Vestit al Gramenar. Le Gramenar faisait partie des jardins (aujourd'hui disparus) du Palais des rois de Majorque, espace destiné au fourrage et à la pâture.
Détails du projet: 
Ce projet va apporter une amélioration du cadre de vie des habitants, des enfants et familles de la crèche et de la maternelle. Il redonnera sens à la rue, en rappelant son histoire. Ce qui devrait diminuer les incivilités et dépôts sauvages de toutes sortes.

Cette signalétique permettra aussi de mettre en valeur l’église Saint Mathieu, actuellement ignorée, et peu visitée (1 600 visiteurs mensuels en été).

Une conséquence annexe, non négligeable, et qui peut emporter l’adhésion des propriétaires, est la protection contre les tags et graffitis, qu’apporte une décoration. Alors qu’un simple volet en fer est puissamment attractif pour ce type de dégradations.

Enfin il fera de la rue Grande la Monnaie un axe touristique agréable à parcourir et permettra des arrêts pour les guides des groupes de touristes . Ce qui permettra de faire revivre la rue et la réinsérera au coeur de ville.
Préciser éventuellement: 
Rue Grande la Monnaie
Nombre de participants: 1

Si vous êtes le possesseur de ce projet :

Veuillez vous connecter pour voir le détail des participants.

Budget estimé: 
Artiste peintre pour la conception
Designer/graphiste pour la création des fichiers
Affiches (moyenne 400/800 euros par unité originale) (photo jointe d'une affiche publicitaire sur volet à côté de la mairie)

Ces affiches peuvent, en outre, être déclinées sur tout format, et sur tout support de communication touristique.
Moyens nécessaires au projet: 
Propriétaires des locaux
Comité pour le choix du projet et des graphismes
Artiste peintre
Designer/graphiste pour la création des fichiers
imprimeur
Partenaires pour le projet : 
Proposer au comité départemental du tourisme d'y participer, étant donné que le projet vise en partie les touristes empruntant la rue
Etat d’avancement du projet: 
Le projet est à l'état de la conception :

première étape : contacter les propriétaires des locaux pour obtenir leur accord et les associer au projet (en cours)
deuxième étape : rassembler les documents sur les huit noms de la rue (photos, cartes postales, archives...) (en cours)
troisième étape : informer les habitants pour solliciter leur participation et avis
quatrième étape : concevoir, avec un artiste peintre, les affiches
cinquième étape : édition graphique sur fichier numérique et devis